Toiletter son chien à la maison

On ne le dira jamais assez : Mieux vaut prévenir que guérir. En cette période de pandémie mondiale, cette affirmation est d’autant plus vraie. L’isolement demandé par le gouvernement et la fermeture des centres commerciaux entraînent, entre autres, l’arrêt temporaire de notre service de toilettage. Or, avec l’arrivée imminente du printemps, et donc, de la mue printanière et des saletés inhérentes à la fonte des neiges, toiletter son chien est essentiel pour entretenir son poil jusqu’au rétablissement de la situation. À nouveau, mieux vaut prévenir que guérir. Nous avons donc pensé vous donner nos meilleurs conseils pour être en mesure d’entretenir le pelage de votre ami poilu à la maison.

D’abord, il est important de bâtir une relation et une communication saine avec son chien pour qu’il ait une confiance sans limite envers vous. Cela vous facilitera énormément la tâche lorsque pitou devra recevoir des médicaments, des traitements médicaux ou encore se faire toiletter. Pour ne pas perdre la confiance de notre animal, il est hyper important de ne jamais le tenir physiquement et l’empêcher de bouger lorsqu’on souhaite le toiletter. Il sera d’autant plus frustré, stressé et ne sera aucunement motivé à participer à l’activité. C’est en gagnant sa confiance, son respect et en lui enseignant ce qu’on attend de lui qu’il sera heureux de se laisser manipuler. De plus, le stress est l’une des causes entraînant la chute de poil, ce que l'on tente ici de minimiser.

Voici nos meilleurs conseils pour toiletter efficacement votre chien à partir de la maison :

  • Faites régulièrement de petites séances d’entretien. Ainsi, vous ne découragez pas votre chien et vous travaillez doucement sa patience.
  • Maîtrisez la commande « Reste ». Elle vous aidera énormément lors d’une séance de toilettage.
  • Habituez votre chien à chaque outil de façon positive. Soyez créatifs et intégrez les outils de toilettage dans vos activités quotidiennes avec votre chien. Si pitou craint la brosse, la bouteille de nettoyant pour oreilles ou le coupe-griffes, posez-le près de son bol lors des repas. Tout dépendant de l’intensité de sa peur, déterminez quelle sera la distance entre l’outil et sa gamelle. Rapprochez graduellement l’outil de toilettage à son bol de nourriture. Le but est d’incorporer un objet lui apportant un sentiment de peur et d’anxiété près d’un objet ou un événement où il est normalement très à l’aise et heureux. (Cette technique est par contre à intégrer de manière très douce pour ne pas contrarier votre chien lors de ses repas.)
  • Évitez de vous lancer vous-même dans une coupe ou une tonte. La situation étant temporaire, il est toutefois important que vous brossiez régulièrement votre chien pour éviter que des noeuds se forment et de n'avoir nul autre solution que d'effectuer une tonte très courte. Nos stylistes canines se feront un plaisir de refaire une beauté à votre chien une fois la situation rétablie.
  • Intégrez une séance de brossage lors d’un moment de jeu à l’extérieur. Lancez la balle à votre chien et lorsqu’il revient, brossez-le à quelques reprises avant de lui relancer sa balle de sorte à ce qu’il soit désensibilisé de cette intervention.
  • Choisissez le bon shampoing. Tous les types de poil n’ont pas les mêmes besoins. Nous avons pris le temps d’ajouter une description à chacun de nos shampoings et nos conditionneurs pour faciliter votre magasinage. N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des interrogations. Il nous fera plaisir de vous guider.
  • Nettoyez l’intérieur de l’oreille de votre chien avec une lingette humide (ou un coton démaquillant) imbibé du nettoyant pour oreilles. Tous les chiens détestent recevoir un liquide froid dans l’oreille.
  • Épuisez votre chien avant une séance de toilettage. Il associera ainsi ces moments à une période de relaxation. Il sera plus facile de lui apprendre à se détendre lorsque vous le touchez s’il est fatigué autant mentalement que physiquement.
  • Coupez une griffe par jour le cas échéant où votre chien déteste ce passage obligé. Votre chien n’aura pas le temps de réagir ni d’angoisser. 

Finalement, prenez tout simplement l’habitude de manipuler votre chien à n’importe quel moment pour aucune raison en particulier (chaque partie de son corps, littéralement). Vous en serez extrêmement reconnaissants lorsque viendra le moment de le toiletter. Adaptez-vous à votre chien, soyez constants, soyez patients et allez-y graduellement. 

L'équipe mondaine  🐩 🐾

Merci à Gabrielle et ses bêtes d'avoir collaboré à l'écriture de cet article de blogue.

2 commentaires

Bonjour à vous. La dimension pour les colliers, le médium, c’est la mesure total, incluant les attaches?

Merci à l’avance!

MichelBissonnette 20 mai 2020

Merci pour ces bons conseils donnés à ma maîtresse……..mais sachez que je suis déjà un bon petit chien qui se laisse toiletter dans tous mes petits coins, même brosser mes dents tous les soirs!
Par contre je sais que ces conseils pertinents aideront certains de mes copains canins et félins.
Courage les copains,
Pollux

Pollux 21 mars 2020

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés